À LA UNE

Depuis le 1er février 2020, la Haute Autorité remplace la commission de déontologie de la fonction publique (CDFP) et contrôle ainsi la déontologie de certains responsables et agents publics.

 

Le 1er décembre 2017, M. Oluseun Onigbinde, co-fondateur et dirigeant de l’organisation BudgIT, pionnière au Nigeria dans l’application des nouvelles technologies de l’information et de la communication appliquées aux questions de bonne gouvernance, a été reçu à la Haute Autorité par son Secrétaire général, M. Guillaume Valette-Valla, dans le cadre d’une visite d’étude en France. Ce séjour a été organisé au titre du Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et se centrait sur l’étude de la transparence et du contrôle des finances publiques, sur la prévention et la lutte contre la corruption, sur l’usage des données publiques ouvertes et des statistiques et l’utilisation des nouvelles technologies.

La présentation a porté sur les missions de la Haute Autorité, tant sur le contrôle des déclarations de patrimoine, que sur la mission de prévention des conflits d’intérêts. Une attention toute particulière a été portée à la publication des déclarations et aux procédures de collecte de ces informations, notamment via l’application de déclaration en ligne, ADEL.

En effet, le Nigéria a connu d’importantes évolutions dans ces domaines au cours des dernières années, notamment grâce au Bureau du code de conduite chargé de promouvoir un comportement intègre des responsables publics dans le cadre de leurs fonctions et de recueillir les déclarations de biens. Cependant, la publication des déclarations de biens n’y est pour l’instant pas prévue par la loi. Lors des discussions, M. Onigbinde est notamment revenu sur le fait que l’absence de moyens permettant aux citoyens de se rendre compte de la gestion des deniers publics et de la variation du patrimoine au cours des fonctions au regard des revenus perçus ne permet pas de détecter de potentielles infractions ou de renforcer la confiance des citoyens dans leurs institutions.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.