COVID-19

Mesures exceptionnelles COVID-19

Extension des délais de dépôts : les déclarations des responsables publics et représentants d’intérêts devront se faire dans un délai de 3 mois à compter de la fin de l’état d’urgence sanitaire.

 

#UnitedAgainstCorruption – 14 institutions anticorruption s’engagent pour créer le Réseau pour l’intégrité

Depuis 2004, le 9 décembre est, sous l’égide des Nations unies, la Journée internationale de lutte contre la corruption. A cette occasion, les gouvernements, le secteur privé, les organisations non gouvernementales, les média et les citoyens du monde entier unissent leurs forces pour lutter contre ce crime.

Pendant le 4ème sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement ouvert, qui se termine ce 9 décembre à Paris, la lutte contre la corruption a été une question clé dans le programme du sommet. Partout dans le monde, l’intégrité des responsables publics est devenue un enjeu majeur dans les sociétés et représente une forte attente des citoyens, comme la transparence et la redevabilité.  En effet, la corruption est un fléau international qui menace le développement économique et social, la bonne gouvernance et l’état de droit. Chaque année, plus de 2 600 milliards de dollars représentant environ 3% du PIB mondial sont détournés (source : PNUD).

C’est pourquoi, 14 institutions chargées de lutter contre la corruption et les atteintes à l’éthique, représentant 14 pays différents, ont décidé de s’allier pour créer le Réseau pour l’intégrité.

Même si leurs traditions juridiques sont différentes, elles partagent toutes des valeurs et des missions communes liées à la transparence, à l’éthique et à l’intégrité des responsables publics. A cet égard, le Réseau pour l’intégrité est une plate-forme nouvelle pour promouvoir la bonne gouvernance pays par pays comme à l’échelle internationale.

A l’occasion de la Journée Internationale de lutte contre la corruption, le Réseau pour l’intégrité sera officiellement présenté aux participants du sommet mondial du PGO, vendredi 9 décembre 2016, de 14h à 15h, au Palais d’Iéna (salle Ventejol) avec notamment un message du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki Moon, et le témoignage de Mme Amira Yahyaoui, fondatrice de l’ONG Al Bawsala dont l’action pour la prévention d’un embrasement en Tunisie a été récompensée en 2014 par le prix de la Fondation Jacques Chirac.

Contact : contact@networkforintegrity.org

Sur Twitter : @work4integrity

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.