INFORMATION

Les députés de la XVIe législature ont jusqu'au 22 août 2022 pour déposer leurs déclarations. Assistance au 01 86 21 94 97.

 

Un colloque européen sur l’éthique et la transparence

Un colloque européen sur l’éthique et la transparence

Organisé par la Haute Autorité dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, le colloque « Éthique et transparence : quels outils au service de la confiance des citoyens ? » a réuni 120 participants de haut niveau à l’Hôtel de Poulpry, le 9 juin 2022 à Paris.

En ouverture du colloque, Didier Migaud, président de la Haute Autorité, a souligné l’importance des échanges entre les autorités des États membres sur les questions d’intégrité publique, ainsi que l’effort constant de vigilance et de pédagogie que nécessitent la déontologie et l’éthique publiques.

Věra Jourová, vice-présidente de la Commission européenne, en charge des valeurs et de la transparence, et Emily O’Reilly, médiatrice européenne, sont intervenues à leur tour, avant de débattre avec Didier Migaud sur le thème de « La transparence : condition nécessaire pour renforcer la confiance des citoyens dans les institutions ? ».

Le premier panel, introduit par Jean-Marc Sauvé, vice-président honoraire du Conseil d’État, a porté sur la prévention des conflits d’intérêts. Le débat s’est poursuivi avec Françoise Tulkens, ancienne vice-présidente de la Cour européenne des Droits de l’Homme et co-présidente de la Commission fédérale de déontologie de Belgique, et Georgeta Luminata Nicolaie, directrice de l’office d’investigation et de discipline de la direction générale des ressources humaines et de la sécurité de la Commission européenne.

Le second panel de la journée, qui portait sur l’encadrement du lobbying, a été introduit par l’ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve, avant un débat avec Patrick Lefas, président de Transparency International France, Maria Olivan Aviles, coordinatrice du registre de transparence de l’Union européenne, et Gemma Calvet i Barot, directrice de l’Autorité de transparence de Barcelone.

Les riches échanges de cette journée ont permis de confronter les points de vue de régulateurs venus de toute l’Europe, de responsables publics et d’acteurs de la vie publique française, d’agents publics et de représentants d’intérêts de haut niveau, mais aussi d’universitaires et d’acteurs de la société civile, sur des sujets essentiels à la gouvernance publique.

Ce colloque s’est poursuivi par l’annonce par Didier Migaud de la création d’un réseau européen d’éthique publique, associant des autorités nationales des États membres de l’Union européenne.

 

Photo 1 : Débat d’ouverture entre Emily O’Reilly, Didier Migaud et Věra Jourová
Photo 2 : premier panel et débat introduit par Jean-Marc Sauvé
Photos 3 : second panel et débat introduit par Bernard Cazeneuve

crédit photo : Vincent Krieger

Un colloque européen sur l’éthique et la transparence
Un colloque européen sur l’éthique et la transparence
Un colloque européen sur l’éthique et la transparence
haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.