À LA UNE

A compter du 1er février 2020, la Haute Autorité remplacera la commission de déontologie de la fonction publique (CDFP) et contrôlera ainsi la déontologie de certains responsables et agents publics.

Jusqu'au 31 janvier 2020 inclus, les saisines doivent être adressées à la CDFP.

 

Revue du GRASCO : « L’encadrement des représentants d’intérêts, un nouvel enjeu de compliance pour les entreprises »

Dans le numéro 24 de la revue du GRASCO (novembre 2018), Lisa Gamgani, secrétaire générale de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, revient sur la mise en œuvre du dispositif du registre des représentants d’intérêts, source de nouvelles pratiques de mise en conformité des entreprises. Le registre s’intègre dans la démarche « compliance » globale des organisations en les incitant à mettre en place une gestion des risques liés au répertoire, aussi bien sur le plan pénal, concurrentiel que réputationnel.

Outre l’opportunité de développer une nouvelle culture de la compliance au sein des entreprises, le registre des représentants d’intérêts est également un outil en faveur de relations renouvelées et plus transparentes avec les responsables publics.

Le Groupe de recherches-actions sur la criminalité organisée (GRASCO) est un laboratoire de recherches au sein de l’Unité Mixte de Recherche Droit-Religion-Entreprise-Société de l’Université de Strasbourg. Il développe des axes de recherche centrés sur la prévention et la répression de la criminalité organisée dans sa dimension économique et financière à l’échelle nationale, européenne et internationale. Le GRASCO formule ainsi des recommandations sur les thématiques en lien avec ce domaine de recherche à destination des pouvoirs publics dans le cadre de publications scientifiques.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.