INFORMATION

Les députés de la XVIe législature ont jusqu'au 22 août 2022 pour déposer leurs déclarations. Assistance au 01 86 21 94 97.

 

Présentation de la Haute Autorité à des hauts fonctionnaires étrangers

Présentation de la Haute Autorité à des hauts fonctionnaires étrangers

Le 15 novembre 2017, Mme Émilie Cazenave, responsable de partenariats internationaux, et Mme Izadora Zubek, assistante de projets internationaux, ont présenté la structure, les missions et les activités de la Haute Autorité à 38 hauts fonctionnaires étrangers, originaires de 22 pays différents.

Cette intervention a eu lieu dans le cadre d’un cycle international spécialisé d’administration publique (CISAP) organisé par l’École nationale d’administration (ENA) du 6 au 20 novembre. Consacrée à la lutte contre la corruption, cette formation a été dispensée par des représentants d’institutions françaises, comme l’Agence de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC) et l’Agence Française Anticorruption (AFA), d’organisations internationales, comme la Banque mondiale et l’Office européen de lutte antifraude (OLAF), ainsi que des experts issus de la société civile et du monde académique.

Les responsables publics étrangers ont souhaité comprendre le rôle et le fonctionnement de la Haute Autorité. Ils ont été particulièrement intéressés par les dispositions légales et les moyens mis en place pour garantir l’indépendance de cette institution. De plus, ils se sont renseignés sur le contrôle des déclarations de patrimoine et des déclarations d’intérêts et d’activités, et sur la création du registre des représentants d’intérêts. Leurs questions ont  notamment porté sur les dossiers transmis par la Haute Autorité aux procureurs, sur l’application de sanctions en cas de manquements, et sur le rôle des médias dans la diffusion et le traitement des données mises à disposition par la Haute Autorité.

Cette intervention à l’ENA a permis à la Haute Autorité de faire connaître à un public international les lois, les mécanismes et les pratiques adoptés en France afin de promouvoir la transparence de la vie publique.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.