Elections

Les élus des régions et départements doivent déposer une déclaration avant le mois de juin > Pour contacter l'assistance : adel@hatvp.fr - 01 86 21 94 97

 

#OpenGov : la Haute Autorité participe à un atelier sur la confiance publique

#OpenGov : la Haute Autorité participe à un atelier sur la confiance publique

Crédit photo : Open Overheid

Guillaume Valette-Valla et M. Adusei Yann, respectivement Secrétaire général et adjoint au chef du pôle Communication et relations institutionnelles de la Haute Autorité, ont participé, les 23 et 24 octobre derniers à La Haye (Pays-Bas), à un atelier sur la confiance publique, à l’invitation de l’Open Governement Partnership (OGP) et du Ministère de l’intérieur et des relations au sein du Royaume des Pays-Bas.

Au cours de ces deux jours, une trentaine d’experts internationaux issus de la société civile (Transparency International, Open State Foundation, Riparte il Futuro…), d’organisations internationales (OECD) et d’organismes gouvernementaux (Ministry of Finance of Finland, South Korean Ministry of the Interior and Safety, UK Cabinet Office…) ont partagé leurs expériences et leur regard sur l’apport des principes du Gouvernement ouvert dans le rétablissement de la confiance publique.

Dans ce cadre, le Secrétaire général de la Haute Autorité a présenté l’approche française en matière de régulation du lobbying et de promotion de l’intégrité des responsables publics. Les enseignements tirés de la mise en oeuvre du répertoire des représentants d’intérêts ainsi que du premier examen des déclarations d’intérêts et d’activités des députés de la XVème législature – publiées le 19 octobre dernier – ont conduit à un échange intéressant sur l’appropriation de ces enjeux par les personnes concernées. En outre, cet atelier a permis de dresser des solutions pratiques pour stimuler l’intérêt du public pour les données publiées par la Haute Autorité.

Les nombreuses initiatives présentées durant ces deux jours ont mis en lumière des méthodes et des outils permettant aux institutions publiques d’être plus réactives face aux attentes citoyennes et plus souples et plus ouvertes dans leur gouvernance. La réussite de démarches de consultation publiques, à l’instar du projet « Gwanghwamoon 1st Street » lancé par la République de Corée, ou de sensibilisation du public aux enjeux liés à la transparence et à la participation publique, comme dans le cas de l’ « Open Government Week » organisée par le Département de la Fonction publique italienne, ont constitué des exemples concrets et effectifs qui pourraient être adaptés dans d’autres pays.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.