Retour sur le 2ème forum Open d’État sur le répertoire des représentants d’intérêts

Retour sur le 2ème forum Open d’État sur le répertoire des représentants d’intérêts

La Haute Autorité a accueilli, le 24 mai 2018, le deuxième forum « Open d’Etat » consacré à l’ouverture et la réutilisation des données du répertoire des représentants d’intérêts.

Cet évènement, co-organisé avec Etalab, Datactivist, et l’agence Vraiment Vraiment, a rassemblé des participants aux profils variés (journalistes, développeurs, chercheurs, agents publics etc.) autour de l’enjeu majeur que constitue l’appropriation, par les citoyens, du répertoire des représentants d’intérêts.

Comme elle s’y est engagée dans le plan OGP 2018-2020, la Haute Autorité entend mener une réflexion collective, associant la société civile, autour des leviers d’enrichissement des données du répertoire et leurs perspectives de réutilisation. Aussi, alors que les 12 derniers mois ont permis la collecte et la publication, en open data, d’une quantité importante de données sur l’identité et les activités des représentants d’intérêts, la deuxième édition du forum visait à rechercher des pistes concrètes de valorisation de celles-ci.

Deux ateliers pour dresser des cas d’usages et proposer des exemples de data-visualisation

Comme le rappelle le rapport d’activité 2017 de la Haute Autorité, les données du répertoire peuvent intéresser « les journalistes, les chercheurs, les associations et les citoyens curieux de mieux connaître les interactions entre secteur public et secteur privé, de comprendre les dynamiques qui entourent une décision publique » (p. 108).

Afin d’explorer les potentialités offertes par le répertoire, un premier atelier s’est attaché à construire des cas d’usages concrets en désignant des profils d’utilisateurs (chercheurs, assistants parlementaires, membres d’associations) et en s’interrogeant sur ce que le répertoire leur permettait de faire et, le cas échéant, ce qu’il conviendrait d’apporter pour l’enrichir.

Un second atelier s’est penché sur les manières de rendre la masse d’informations contenue dans le répertoire compréhensible, utile et accessible au plus grand nombre. Diverses propositions de data-visualisation ont ainsi été présentées, qu’elles permettent de disposer d’une vue d’ensemble des activités de représentations d’intérêts ou qu’elles offrent des approches spécifiques (par type d’organisation, par secteur d’activités, selon une période donnée etc.).

Quelles suites ?

Compte-tenu des délais contraints dans lesquels la Haute Autorité a dû lancer le dispositif (cf. rapport d’activité 2017), de nombreuses améliorations sont à venir sur le répertoire numérique. Ainsi, au cours de l’été, la Haute Autorité offrira, sur son site internet, un moteur de recherche plus performant qui permettra d’explorer plus facilement les données du répertoire.

En outre, dans une démarche d’ouverture analogue à celle du forum Open d’Etat, elle développera des outils de data-visualisation qui permettront d’avoir une vision plus fine des représentants d’intérêts et de leurs activités.

Enfin, la Haute Autorité facilitera dans les prochains mois l’exploitation et l’enrichissement du répertoire à travers la mise à disposition du code source de celui-ci.

Le forum Open d’État : un nouveau format d’échanges entre les administrations et les organisations de la société civile

Les forums Open d’État sont conçus, impulsés et co-construits par Etalab, Datactivist et Vraiment Vraiment. L’ambition de ces forums est de créer sur le long terme un espace de confiance permettant un dialogue effectif entre les parties prenantes concernées directement par les engagements du plan OGP 2018-2020. Cet espace se traduit concrètement par la mise en place de rencontres régulières et physiques autour de thématiques identifiées en amont, et présentant un intérêt de participation pour la communauté.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCEDER AUX INFORMATIONS RELATIVES AUX DECLARATIONS. SI VOUS CHERCHEZ UNE DECLARATION, RENDEZ-VOUS SUR CETTE PAGE