INFOS

Le service de télédéclaration ADEL sera indisponible le samedi 6 mars, pour maintenance. Merci de votre compréhension.

 

La Haute Autorité remet la présidence du Réseau pour l’intégrité à l’Agence nationale d’intégrité roumaine

Le 11 février 2021, la Haute Autorité a organisé la troisième session plénière du Réseau pour l’intégrité. Créé en 2016, le Réseau réunit 14 institutions du monde entier partageant des valeurs communes et engagées dans la promotion de l’intégrité publique.

Le président de la Haute Autorité, Didier Migaud, a transmis la présidence du Réseau à l’Agence nationale d’intégrité roumaine (ANI), qui assurait jusque-là sa vice-présidence. L’Institut national de transparence, d’accès à l’information et de protection des données privées mexicain (INAI) en assurera désormais la vice-présidence à ses côtés. Au-delà de cette passation, la réunion a été l’occasion de revenir sur les actions menées sous le mandat de la Haute Autorité et sur l’impact de la Covid-19 sur les activités des membres et de leur pays.

En octobre 2020, le Réseau a notamment publié un rapport sur les outils numériques pour promouvoir la transparence de la vie publique. Cette publication a montré que la numérisation des déclarations financières des responsables publics, l’utilisation des outils électroniques pour suivre la conformité, analyser des volumes de données sans cesse croissants et les comparer à de multiples sources, avaient permis d’augmenter la capacité des institutions de contrôle à détecter les risques d’atteinte à la probité. Cet effort contribue à l’échange d’informations et de bonnes pratiques entre les membres du Réseau.

Les participants sont également revenus sur les implications de la crise sanitaire sur leurs activités. La Côte d’Ivoire, la France, la Géorgie, le Mexique, la Moldavie, la Roumanie et le Sénégal ont partagé les défis qu’ils pouvaient rencontrer en cette période et l’importance d’assurer un suivi des contrôles.

Les membres ont par ailleurs voté l’adhésion de l’Agence nationale d’intégrité de Moldavie qui avait candidaté pour rejoindre le Réseau. La Haute Autorité, qui avait récemment reçu la présidente de la République moldave, Madame Maia Sandu, se félicite de cette adhésion.

Enfin, l’ANI a présenté son plan d’action pour les années 2021-2022. La Haute Autorité s’est engagée à poursuivre son action au sein du Réseau afin de contribuer à la promotion d’une culture internationale de l’intégrité publique.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.