À LA UNE

Depuis le 1er février 2020, la Haute Autorité remplace la commission de déontologie de la fonction publique (CDFP) et contrôle ainsi la déontologie de certains responsables et agents publics.

 

La Haute Autorité reçoit quatre délégations en ce début d’année

Le mercredi 22 janvier, la Haute Autorité a reçu une délégation haïtienne composée de magistrats, de fonctionnaires du ministère de la Justice et de la Chambre des députés, ainsi que d’une représentante de l’Unité de Lutte contre la corruption (ULCC) dans le cadre de leur séjour d’étude à Paris. L’objectif de la délégation était de recueillir l’expertise d’institutions françaises afin d’inspirer les futures politiques publiques haïtiennes, dans un pays où la corruption endémique des responsables publics reste un problème majeur.

Marie Lintzer, responsable des partenariats internationaux, et Alexis Bernigaud, chargé d’études internationales ont accueilli la délégation et présenté les missions de la Haute Autorité. La présentation a suscité de nombreuses questions de la part de la délégation, qui était particulièrement intéressée par la détection des conflits d’intérêts, les mesures de prévention, ainsi que les spécificités techniques des déclarations de situation patrimoniale. Les délégués ont exprimé leur enthousiasme face au modèle français et leur volonté d’entretenir des contacts avec la Haute Autorité afin d’informer leur stratégie de prévention de la corruption des responsables publics au niveau national.

Le lendemain, la Haute Autorité accueillait le troisième et dernier groupe de l’Agence Nationale d’Intégrité (ANI) roumaine dans le cadre du projet LINC, financé par l’Union Européenne. Après un mot d’accueil d’Alice Bossière, Secrétaire générale adjointe, et de Marie Lintzer, la délégation a pu assister à des présentations tout au long de la journée. Les missions de collecte des déclarations de patrimoine et d’intérêts ont été détaillées par Anne Délécray, adjointe au directeur des relations avec les publics, puis Bruno Plumaugat, adjoint au directeur du contrôle des responsables publics, a évoqué le dispositif de contrôle. Enfin, Agathe Lefèvre, chargée de mission juridique, s’est concentrée sur la prévention des conflits d’intérêts et le conseil déontologique.

Cette visite a été l’occasion d’aborder les différences entre les définitions roumaine et française du conflit d’intérêt, les différents champs de compétences de l’ANI et de la Haute Autorité, mais aussi d’échanger sur les défis communs aux institutions des deux pays. Une discussion sur l’avenir du Réseau pour l’intégrité, dont la Roumanie prendra la présidence à la fin de l’année après les deux ans de présidence française, a notamment permis à l’ANI de réaffirmer son engagement dans la promotion de l’intégrité des responsables publics à l’échelle internationale.

Quelques jours plus tard, la Haute Autorité a reçu une délégation composée de membres du Haut Inspectorat pour la déclaration et le contrôle du patrimoine et des conflits d’Intérêts albanais (HIDAACI) et dont la visite était organisée par le Conseil de l’Europe. Après le mot d’accueil du directeur juridique et déontologie, Sébastien Ellie, et la présentation de la Haute Autorité, la délégation a présenté à son tour son travail afin d’échanger autour des défis communs aux deux institutions.

Enfin, le mois de février a débuté avec une visite d’experts de la direction anticorruption de l’administration du Président de la fédération de Russie. Ces derniers ont été reçus par la secrétaire générale de la Haute Autorité, Lisa Gamgani, ainsi que par Marie Lintzer et Alexis Bernigaud afin de discuter en profondeur des aspects techniques du contrôle des déclarations de patrimoine, ainsi que des innovations technologiques en la matière.

La Haute Autorité se réjouit de partager son expertise et d’explorer des pistes de collaboration avec ces différents pays.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.