INFORMATION

Les députés de la XVIe législature ont jusqu'au 22 août 2022 pour déposer leurs déclarations. Assistance au 01 86 21 94 97.

 

La Haute Autorité a participé à la 20ème conférence annuelle du Réseau des partenaires européens contre la corruption (EPAC/EACN), à Vilnius en Lituanie

Les 1er et 2 décembre 2021, la Haute Autorité a participé à la 20ème conférence et assemblée générale annuelle du Réseau des partenaires européens contre la corruption (European Partners Against Corruption, EPAC) et du Réseau européen de points de contact contre la corruption (European Contact-point Network against Corruption, EACN). Cet événement se déroulait à Vilnius, à l’invitation du Service des enquêtes spéciales de Lituanie (STT).

L’EPAC et l’EACN constituent des forums de professionnels qui partagent des objectifs de prévention et de lutte contre la corruption. L’EPAC existe depuis 2004 et l’EACN depuis 2008. En tout, ces réseaux réunissent une centaine d’institutions originaires de 38 pays.

L’EPAC regroupe des organismes de lutte contre la corruption et des structures de contrôle de l’action des forces de police des pays membres du Conseil de l’Europe. L’EACN rassemble les autorités anti-corruption des États membres de l’Union européenne.

Les deux jours d’échange ont permis de revenir sur les activités réalisées malgré la pandémie, à travers les groupes de travail du réseau, notamment la publication d’un manuel d’intégrité. Les échanges ont mis en lumière les risques que la corruption fait peser pour la sécurité nationale et la réponse globale qu’il faut lui apporter, y compris par des structures qui veillent à l’intégrité et à la promotion d’une culture de transparence. Le rôle des outils numériques ou encore de l’intelligence financière dans la lutte contre la corruption ont aussi été évoqués. La Commission européenne, le Parquet européen, l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) et les autorités nationales ont pu présenter leurs travaux et leurs développements récents en matière d’anticorruption et d’intégrité.

La Haute Autorité était représentée par Tim Caron, chargé de projets internationaux, qui a présenté les missions de la Haute Autorité, au service de la création d’un environnement d’intégrité, ainsi que les garanties d’indépendance de l’institution. La présentation s’est poursuivie par une session de questions-réponses, démontrant un intérêt important pour les activités de la Haute Autorité, notamment ses moyens d’enquête, son champ de compétence, sa contribution aux recommandations de l’OCDE sur l’intégrité, et pour la perception par les responsables publics français du dispositif de contrôle des mobilités public-privé.

La conférence s’est conclue par l’adoption de la déclaration de Vilnius, qui rappelle notamment l’importance des dispositifs de prévention et de gestion de l’intégrité pour apporter une réponse globale face à la corruption.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.