INFORMATION

Les députés de la XVIe législature ont jusqu'au 22 août 2022 pour déposer leurs déclarations. Assistance au 01 86 21 94 97.

 
Existe-t-il un pouvoir déontologique ?

Le président de la Haute Autorité, M. Jean-Louis Nadal, était invité, vendredi 25 novembre, à rencontrer les étudiants du Bachelor de Sciences Po (1ère année) dans le cadre du cours d’institutions politiques dispensé par le professeur Guillaume Tusseau. Dans l’enceinte du célèbre amphithéâtre Boutmy de la rue Saint-Guillaume, il a traité de la question suivante : « Existe-t-il un pouvoir déontologique ? » (à voir en vidéo ci-dessous).

Cette conférence a été l’occasion de revenir sur la place de la déontologie dans nos sociétés et sur ses différentes conceptions. Étymologiquement désignée comme la science des devoirs, la déontologie peut se concevoir comme une forme de discipline ou de pouvoir exercé sur soi-même comme l’a rappelé Jean-Louis Nadal : « en démocratie, les contres pouvoirs ne suffisent pas, il faut également un pouvoir sur soi […] la déontologie est d’abord une affaire de conscience personnelle ».

Dans un contexte où les citoyens ont de moins en moins confiance en leurs responsables publiques, Jean-Louis Nadal a mis en avant trois axes fondamentaux pour faire avancer la question déontologique en France : la transparence, la responsabilité et le courage.

Ce moment de réflexion a également été l’occasion de présenter aux étudiants la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique et de rappeler son rôle et sa mission de promotion de l’intégrité de la vie publique.

Cette matinée s’est conclue par des échanges directs avec les étudiants qui à travers leurs questionnements ont permis d’élargir la discussion sur des sujets comme l’exemplarité des responsables publics ou encore l’indépendance de la Justice.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.