INFORMATION

Les députés de la XVIe législature ont jusqu'au 22 août 2022 pour déposer leurs déclarations. Assistance au 01 86 21 94 97.

 

Échange sur la stratégie open data de la Haute Autorité avec des acteurs marocains

Le 3 mai 2018, à la demande de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la Haute Autorité a reçu une délégation constituée de 6 représentants d’autorités et de la société civile marocaines. Outre Transparency International Maroc, les institutions marocaines représentées étaient le Ministère des relations avec le parlement et la société civile, la Commission nationale de la protection des données publiques, la Cour des comptes et le Ministère de la réforme de l’administration et de la fonction publique. Cette visite est intervenue quelques jours seulement après que le Royaume du Maroc a rejoint le Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO), le 26 avril 2018. Cette adhésion a notamment été permise par la récente adoption de la loi sur l’accès à l’information au Maroc.

La visite de cette délégation a eu pour objectif de mieux connaitre les bonnes pratiques en France relatives à la transparence de l’administration et de la vie publique et à l’ouverture et à la réutilisation des données publiques. Cette visite  a également permis à la délégation marocaine de rencontrer les acteurs français impliqués dans le Plan national d’action de la France mis en œuvre dans le cadre de sa participation au PGO, comme la Cour des comptes, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), la mission Etalab ou encore la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA).

Les échanges du 3 mai ont permis de rappeler brièvement les missions de la Haute Autorité et de présenter plus précisément les données publiées par l’institution, qu’elles soient relatives aux responsables publics entrant dans son champ ou aux activités des représentants d’intérêts, et les modalités de ces publications. La présentation est notamment revenue sur, d’une part, les étapes qui ont mené à la publication en open data des déclarations des responsables publics depuis juillet 2017 et, d’autre part, son impact. Cela a été aussi l’occasion de discuter des engagements pris par la Haute Autorité dans le cadre du plan PGO 2018-2020 afin d’aller au-delà de la simple publication en open data, et de renforcer l’intelligibilité des données grâce aux data-visualisations et d’associer la société civile pour en assurer leur réutilisation.

Les discussions ont notamment porté sur les évolutions règlementaires ayant facilité la mise en œuvre de cette stratégie depuis 2015 mais également sur la problématique de l’équilibre entre la transparence et le respect de la vie privée des responsables publics. Le sujet de la nécessaire exploitation des données ouvertes par la société civile est également au centre des préoccupations des acteurs impliqués au Maroc, en particulier dans le contexte de la rédaction du plan national d’action du Royaume du Maroc au titre de sa participation au PGO.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.