18ème conférence annuelle des Partenaires européens contre la corruption (EPAC/EACN)

Du 22 au 24 octobre 2018 se tenait à Rust, en Autriche, la 18ème conférence annuelle des Partenaires européens contre la corruption (EPAC/EACN), un réseau informel d’autorités de lutte contre la corruption et d’organismes de contrôle des forces de l’ordre d’États membres de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe. Plus de soixante délégations y étaient réunies sur le thème « Des défis complexes appellent des solutions durables et interactives ».

Il s’agit de la première conférence annuelle du réseau à laquelle participe la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique en qualité de membre depuis son admission en novembre 2017.

L’évènement s’est ouvert sur une présentation des enjeux du secteur privé en matière de lutte anti-corruption et des moyens à sa disposition pour y faire face (systèmes internes de gestion des risques, formation et sensibilisation…). Il s’est poursuivi sur les perspectives internationales avec, notamment, des interventions d’Interpol, d’Europol et du Greco. Le deuxième jour a permis des échanges opérationnels entre les participants, en particulier grâce à la présentation de plusieurs projets concrets récemment conduits au niveau national.

Dans ce cadre, Juliette Roux, chargée de mission juridique au pôle juridique et études, est intervenue pour présenter les derniers développements du répertoire des représentants d’intérêts et, plus particulièrement, la stratégie « open data » adoptée par l’autorité depuis son lancement en juillet 2017. Après une présentation générale du répertoire, elle est principalement revenue sur le forum Open d’Etat, la publication du premier bilan des déclarations d’activités ainsi que sur l’affichage des représentants d’intérêts en défaut de déclarations.

La « Déclaration de Pannonia », l’acte final de la conférence adopté lors de l’assemblée plénière du 24 octobre, rappelle l’attachement des membres du réseau à l’indépendance des autorités et organismes qui la composent. Elle promeut également la mise en place d’un dispositif de prévention des conflits d’intérêts reposant sur une déclaration patrimoniale et une déclaration d’intérêts. Elle incite par ailleurs les Etats membres à poursuivre leurs efforts de coopération et d’échange de bonnes pratiques dans le cadre des deux groupes de travail lancés cette année au sein du réseau, relatifs à l’usage du « big data » et à la gestion des événements de masse.

Enfin, la Haute Autorité salue l’adhésion de nouveaux membres au sein de l’EPAC/EACN : la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, l’Irlande et les autorités régionales espagnoles des îles Baléares et de Valence.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCÉDER AUX INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DÉCLARATIONS DES RESPONSABLES PUBLICS OU DANS
LE RÉPERTOIRE DES REPRÉSENTANTS D'INTÉRÊTS.