La Haute Autorité récompensée aux Victoires des Acteurs Publics

La Haute Autorité récompensée aux Victoires des Acteurs Publics

Le 2 février 2017, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’est vu décerner le prix de l’Organisation aux Victoires des Acteurs publics qui sont organisées chaque année par le média Acteurs Publics pour « honorer ceux qui, dans les trois fonctions publiques, œuvrent au quotidien pour assurer la qualité du service public ».

La Haute Autorité est, cette année, distinguée pour s’être « rapidement imposée dans le paysage institutionnel comme un acteur incontournable et indispensable en matière de déontologie de la vie publique » et parce que « ses interventions et ses préconisations font référence ».

Ce prix est avant tout une reconnaissance du travail réalisé depuis la mise en place de la Haute Autorité en décembre 2013. Plusieurs étapes ont marqué sa vie et l’ont ancré dans le paysage institutionnel.

L’action de la Haute Autorité mêle à la fois prévention et répression et à ce titre ces missions de conseil sont tout aussi importantes que ses missions de contrôle. Grâce à son expertise, elle apporte notamment son aide à des institutions publiques en matière de déontologie, en répondant à leurs demandes d’avis, en les accompagnant et en les encourageant dans la mise en place de dispositifs internes de prévention des conflits d’intérêts. Concrètement, cela peut se traduire par la rédaction de chartes de déontologie, la création de commissions de déontologie ou encore la mise en place de formations spécifiques.

Les sollicitations venues de différentes institutions comme la Ville de Paris en 2014, la présidence de la République en 2015 ou encore la Région Ile-de-France en 2016 montrent qu’il y a aujourd’hui une prise de conscience des décideurs publics et des élus concernant l’importance de la déontologie dans le secteur public et les attentes fortes des citoyens en la matière.

Pour la Haute Autorité, l’année 2017 sera marquée, d’abord, par les échéances électorales qui vont marquer le début d’un nouveau cycle de contrôle avec plus de 7 000 déclarations attendues. La création du registre des représentants d’intérêts sera également un défi important afin de permettre aux citoyens de s’informer sur l’activité des représentants d’intérêts, conformément à l’objectif fixé par la loi Sapin II.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCEDER AUX INFORMATIONS RELATIVES AUX DECLARATIONS. SI VOUS CHERCHEZ UNE DECLARATION, RENDEZ-VOUS SUR CETTE PAGE