Des magistrats financiers étrangers en visite à la Haute Autorité

Des magistrats financiers étrangers en visite à la Haute Autorité

Le 22 janvier 2018, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a reçu la visite d’une délégation de magistrats financiers étrangers, en formation auprès de la Cour des comptes française. Ces magistrats étaient issus du Burundi, du Cameroun, de Djibouti, du Niger, de République centrafricaine, du Sénégal et d’Algérie.

Ils ont été accueillis par la secrétaire générale adjointe, Mme Alice Bossière, et la responsable des partenariats internationaux, Mme Emilie Cazenave, afin de discuter du statut juridique de l’institution, mais également de ses missions et résultats depuis l’adoption des lois du 11 octobre 2013.

En effet, dans certains des pays représentés, des missions similaires ont été ou pourraient être confiées dans le futur aux juridictions nationales représentées dans cette délégation ou ont été confiées à des institutions similaires à la Haute Autorité, comme l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption en Algérie ou l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption au Sénégal.

Suite à la présentation de l’institution et de ses différentes missions de contrôle et de prévention, les questions ont tout particulièrement porté sur le champ des responsables publics soumis aux obligations déclaratives et sur les délais dans lesquels elles doivent être remplies. Un certain nombre d’interrogations a porté sur les critères et procédures permettant d’évaluer la sincérité et l’exhaustivité des déclarations. Les avis rendus en matière de contrôle du pantouflage ont également fait l’objet d’une discussion nourrie.

haut de page
haut de page
CE MOTEUR DE RECHERCHE NE PERMET PAS D'ACCEDER AUX INFORMATIONS RELATIVES AUX DECLARATIONS. SI VOUS CHERCHEZ UNE DECLARATION, RENDEZ-VOUS SUR CETTE PAGE